Light
Dark
Bas/Haut

Journal d'un jeune aventurier

Journal d'un jeune aventurier Brandw10
Mer 9 Aoû - 1:36

Keshâ'rem Evangelisto

Epistopoli / Vagabond

21 ans / 8 d'Urh 1879
Humain/ Mâle
Andoria
Homosexuel / Il
Chanteur, employé de Seraphah, chasseur de trésors
Feat

Description


Ange des bidonvilles, chantre des toits bitumés, cheville ouvrière des usines étiolées...
Il a le chic pour s'attirer des ennuis, des rêves de grandeur, mais pas à la hauteur...
Encore faudrait-il faire quelque chose pour dans le monde, le vrai.
Trop de fantasmes. Ah ça, c'est un aimant à gars bourrus du genre un peu maltraitants.

Faussement candide, un peu masochiste, n'ayons pas peur des mots. Tant de synonymes pour afficher ses fétiches, le petit coquin se découvre une joie des pinces à tétons, rubans rouge shibari et autre accessoire, oh! malotrus! Gardons des surprises à l'abri des yeux innocents...

Mais Keshâ est aussi : ouvert, à l'écoute, désintéressé, curieux et manuel.

Il ne sait pas bien lire, mais qui lui en voudra dans les bas fonds d'Espistopoli?
Il court après sa destinée, faite de dragon et de cristaux magiques bien loin au dessus du pouacre brouillard jaune et irrespirable d'Epistopoli.

Mise à jour : il semblerait que son Chant cache des vérités cachées sur le passé d'Andoria et de la civilisation oubliée, exprimées dans une langue qu'ils ne comprend plus. Les incohérences se multiplient dans sa mémoire, comme si le récit ne collait plus que certaines choses avaient été effacées... sans parvenir à gommer l'élan qu'elles portaient.
Y aurait-il un lien avec l'attaque de l'expédition victorieuse de la guilde des aventuriers et du Massacre de sa famille il y a 9 ans?

L'Ancien ministre des affaires de Xandrie (Ekiel Reyes Zadicus) l'a pris sous son aile et cela a changé sa vie pour le peu de temps avant sa déchéance  et sa fuite. Il a pu apprendre à lire et écrire et commencer à s'aguerrir aux tâches d'enquêteur et d'apprenti espion, avant qu'une autre éminence Sapiarque d'Epistopoli ne l'adopte en tant que mécène : Seraphah Von Arendt. Il est désormais un artiste en devenir et un explorateur en voie d'affirmation.

Son envoie hors de l'Enclave l'a changé à jamais puisqu'il est désormais Portebrume et très perturbé par ce qu'il a pu vivre à la poursuite du Régent et face aux révélations de Déméphor et des monstres rencontrés.

Chronologie

8 d'Urh 1879
Naissance, lieu inconnu. Lapis?
1885

Enfance heureuse à récolter la Pampanule dans les forêts autour d'Epistopoli avec sa mère et à apprendre les Chants anciens d'Andoria
1887-1891

Ne conserve que de vagues souvenir d'itinérance entre hameaux, en attendant le retour du père aventurier.
1891

Le Massacre. Une expédition importante de la guilde des aventuriers à laquelle appartient son père revient victorieuse de Dainsbourg, chargé d'un reliquaire, d'un cristal et d'un Témoignage important. Elle est attaquée par des mercenaires et membre d'une faction non identifiée. Keshâ survit en fuyant avec le reliquaire contenant le cristal et le témoignage et survit à un carnage entre ses poursuivant et une horde Jiangshi. Son frère aîné, Maleek, et lui sont parmi les uniques rescapés.
1892

Les frères Evangelisto survivants font lentement route à travers Xandrie jusqu'à Epistopoli. Ils entrent grâce à des passeurs en tant que vagabonds.
1892

Maleek utilise à bon escient l'innocence de son jeune frère pour mendier et trempe dans des sales coups.
1893

Keshâ est prostitué par son frère auprès d'hommes. Maleek le tient toujours responsable de la mort de leur famille et ne cache pas son dégoût pour ses penchants et sa faiblesse de caractère. Il l'abandonne. Keshâ est traumatisé et doit survivre seul.
1894-1899

Contre toute attente l'orphelin survit et se taille une place d'invisible. Il finit par trouver un emploi chez le maître prothésiste Duran dans la basse-ville.
1900

Année intéressante qui voit resurgir ses rêves d'aventure et de donner un sens à son existence. Des rencontres qui font réfléchir et la providence qui amène rien de moins qu'un ministre de Xandrie et un diplomate du comité dans sa vie. On peut parler de virage à 360°, surtout grâce à Seraphah, car il devient citoyen. Et part à l'aventure entre Aramila, pour se retrouver ensuite embarqué dans les événements mondiaux à la tour d'Yfe.

Liens

Maleek Evangelisto / Frère effroyable (Scénario disponible)


Ils ont en commun les liens du sang et une histoire tragique. Mais cela s'arrête ici. De frère un peu taquin ou méchant, Maleek est devenu à la fois la bouée de sauvetage et le principal antagoniste de son jeune frère. En se retournant sur le passé, on peut dire qu'il lui a rendu service en coupant les ponts brutalement. Keshâ en a été très choqué mais s'est finalement libéré d'une relation de référence toxique. Beaucoup de ses histoires d'amour malsaines découlent des maltraitances qu'il lui a infligées.

Raphaël Meridian / Copain de bistouri


Le tempérament de St Bernard de Keshâ est derrière leur rapprochement. Entre crevards, on se soutient. Même quand un clodo ensanglanté surgit avec le gang des Attila aux trousses, on prend le temps de le rafistoler dans les règles de l'art. C'est peut-être le début d'une chouette amitié? Hélas, Raphaël, à demi rétabli s'envole vers la haute ville et il ne le revoit jamais. (joueur disparu).

Violette Helmael / Séquestration amicale


Violette, d'abord, elle ne s'est pas présentée. Il était juste au mauvais endroit au mauvais moment, sur le lieu de livraison d'un gang. Un peu maladroit et empêtré dans des grilles rouillées, le voilà contraint de se justifier. Bon, sympa, la bougre charretière, elle ne l'a pas tué, mais juste enfermé et fermement menacé, le temps de vérifier sa version des faits, des fois que ce soit un espion. Ils en riront autour d'un verre, un jour, qui sait? ... le destin les rassemblent, un peu trop souvent à leur goût au gré des quêtes et des contrats dans le panier de crabes des aventuriers de certains grade. Si Keshâ se laissait marcher dessus sans rechigner, celle qui l'aura invité à s'enorgueillir doit commencer à le regretter alors qu'il s'agace de ses comportements et à rendre coup pour coup.

Ekiel Reyes Zadicus / Amant crochu


Bon, en fait, Keshâ ne sait pas encore vraiment qui il est pour "Reyes". Ce qui est sûr c'est que lui est le fantasme noir de Keshâ à lui tourner la tête. Il se verrait bien lui offrir son cou et bien d'autres choses au delà de toute raison. On part plutôt sur un rôle bienfaiteur, car en plus de quelques orgasmes, il lui propose d'améliorer sa condition par le travail, voire de conjurer son analphabétisme... leur lien perdure même si Keshâ n'a plus besoin de lui pour vivre, il regrette seulement l'utilisation un peu trop frénétique du strigoi sur sa peau diaphane.

Horace Dolls / Bizutage entre couilles


On ne sait pas trop où tout ça nous mène, partant d'une infiltration ratée de Zeppelin pirate. Mais quand même, il y avait de la suite dans les idées. Enfin, Horace veut faire du moussaillon un dur, un vrai, enfin, un assassin pour commencer... (joueur disparu)

Seraphah Von Arendt / Mécène éthéré


Toutes les belles histoires commencent par une traque au détective privé dans une gare désaffectée "à la recherche de la Nouvelle Star ! Pour lui couper le sifflet, hein, des fois qu'elle déblatère les secrets de la cachotière Andoria à la société des Archéologues Epistotes, qui propose une récompense pour en apprendre plus. Mais on sent que les plans ont changé. Pour les deux, c'est un tournant. Ça fleure bon l'aventure, d'autant qu'ils sont beaucoup plus liés par le passé qu'ils pouvaient le croire.

Devenu l'artiste protégé et co-aventurier du mécène, une grande affection les lie, mais Keshâ sent le fossé social qui les sépare et a du mal à saisir l'élémentaire de part son tempérament éthéré.

Maëlstrom / Sexy Assassin


Même s'il est l'Ombre de Seraphah, Keshâ s'est rapidement lié d'amitié avec Maëlstrom, qui le guide dans l'univers de Seraphah. Un jeu de flirt semble à l'oeuvre entre eux, ce qui n'empêche pas une relation professionnelle de s'enraciner. Maëlstrom est en effet son maître d'arme. Keshâ lui fait énormément confiance. Peut-être à tord? ... un début d'attachement s'est noué mais les infidélités de Keshâ l'aura mis à mal aux pyramides. La perspective d'avoir failli perdre l'autre lors de la quête d'Yfe et les attentats d'Opale ramènera-t-elle leur relation à l'essentiel?  

Mao / Jeune vieille grand-mère et mentor


Mao est la figure maternelle, ou plutôt la grand-mère que l'orphelin n'a jamais eu. Elle lui a donné des petits travaux lors de son arrivée à Epistopoli pour l'aider à subsister. Mais au fond, que sait-il vraiment d'elle? Mao est-il vraiment son nom? Que des sourires et des râleries, comment soupçonner la marchandes d'épices?   

Possessions

Sabre aramilan  C'est l'arme de base de la garde sacrée et des Sentinelles aramilanes. Celui-ci a été offert à Keshâ par son maître d'armes, qui n'est autre que Maëlstrom, lors de son départ solitaire pour la tour d'Yfe. Son entraînement à cette arme ne fait que commencer, mais il semble lui avoir donné le baptême du sang avec un incube.
Dagues et couteaux Épurés ou ornementés, utiles pur un meurtre entre amis ou une défense d'appoint quand on croit l'artiste sans défense. Il en possède 3... ou 4.
Revolver Il ne le prend qu'en mission. Il est loin d'être un tireur de sang froid.
Holographe d'Yfe  C'est un holographe standard qui renferme des vérités innommables et irréfutables sur l'expédition d'Yfe : l'Observatoire, Ezra/l'Astronome, les derniers mots du "dieu" Demephor et... le visage de la voleuse du cristal divin d'Omniscience, Nemeth, ou devrait-on dire, Chaya. Il est conservé à l'abri et aucune projection ne sera enregistrée par dessus ce témoignage.

Familiers

???? / Vestige de spectre


Passé de l'obscurité d'une fosse de la grande pyramide de Rhilek à la boîte à chaussures du dressing de Keshâ'rem au Marquis, ce crâne caractériel est mystérieux. Il est a priori resté seul durant des siècles depuis que l'Inquisiteur Ader'rhazak a tenté de débusquer les mystères des Pyramides d'Aramila. Ornant désormais la table de chevet de Keshâ, c'est un familier pas comme les autres. Acerbe et énigmatique, pourvoyeur de vrais conseils comme de fausses pistes, conférant à notre ingénu une aura un peu plus obscure. Il n'est sans doute pas d'une très bonne influence.

Nagendra / Narangpé


Nagendra est un petit narangpé, semblable aux saïmiris de notre monde sur le plateaux des trois Guyanes en Amazonie. Il a été offert à Keshâ par Maëlstrom pour soigner sa dépression. Agile et roublard, il a un sale caractère. Rancunier et possessif, il a d'ailleurs une vision assez large de ce qui lui appartient... avec un certain sens de l'humour. Dévoué envers Keshâ, dont il couve l'humanité dévorée par sa nebula, il n'hésite pas à lui rendre service si c'est gentiment demandé. Et payé en fruits. Bien que jeune, c'est un voleur accompli. Même s'il ne comprend pas systématiquement ce qu'il doit voler.

Mao - "Reine" des korriggans

On la penserait grabataire et à deux doigts de tomber en poussière, mais elle cache bien des capacités et de la rouerie. C'est en fait une jolie jeune femme. Puits d'histoires sans fin, elle connaît les terroirs et les épices du monde et -pour une humble marchande - tisse une toile immense de connexions lointaines, avec une étrange affinité avec les korrigans dont nombreux lui sont loyaux... on ne soupçonnerait pas à son grand âge que c'est une combattante hors pair. En dehors de tout pouvoir, elle sait frapper les points vitaux, optimiser sa capacité à projeter son ennemis ou utiliser des armes de lancé improvisées. Ces facultés physiques impressionnantes sont "vulgaires" à ses yeux et elle s'intéresse surtout à la discipline de l'esprit, la capacité d'observation, de mémorisation et au contrôle des fonctions corporelles de manière "yogiques". Bien des années lui ont été offerte pour expérimenter dans l'ascèse.

Elle est détentrice de savoirs cachées sur Andoria et le Royaume Oublié. Sa relation à sa patrie d'origine est ambigüe. Elle n'y est plus tout à fait la bienvenue, pour une quelconque faute. Elle veille sur Keshâ depuis toujours sans qu'il le sâche. Longtemps elle fut un peu la figure de la grand-mère qu'il n'a jamais eu. Si elle sait tout de lui, ou presque, il ne sait pour ainsi dire rien d'elle si ce n'est pas façade de vieille dame ridée à la langue bien pendue.
Elle s'annonce être une initiatrice à la fois chaleureuse et austère pour Keshâ et fera tout pour le protéger tout en sculptant son esprit.
Canonique / ???
Portebrume / Femme
???
??? / Elle
Vagabonde / Marchande d'épices...
Feat
Pouvoirs


C'est une portebrume de jouvence.  
Sagace
Pugnace
Sévère
Drôle
Dévouée
Femme de réseau
Nom du lien / Type de lien

En cinq à dix lignes, ce que cette personne représente pour votre PNJ.

Nom du lien / Type de lien

En cinq à dix lignes, ce que cette personne représente pour votre PNJ.

RPs en cours

Les mains dans la glaiseFt.Ratamahatta

1900
Les informations collectées par Keshâ en deux semaines sont décentes, mais pas assez juteuse pour garantir un avenir brillant en temps qu'espion. Reyes lui a dit de "mettre les mains dans la boue et de la retourner".Il décide donc de se frotter à un gang sectaire allumé qu'il a toujours fui comme la peste jusqu'à présent en raison des racontars sur les enlèvements et les mutilations qu'ils pratiquent : la Cour des Miracles. Et son fameux chef prophète, le fameux R. Keshâ suit une mutante dealeuse jusqu'à un entrepôt transformé en squat et boîte de nuit, mais préfère revenir de jour. Il est désarmé et se dit rapidement que c'était une idée très dangereuse. Car en plus des mutants dont la vue lui soulève le cœur (femme araignée qui le tripote, mutant gorille, homme invisible psychopathe...), R. semble décider à le droguer. Tous ont à vrai dire l'air drogué et complètement perchés. Keshâ refuse et tente de faire diversion en proposant de chanter pour Ratamahatta, l'âne-paon. Bienvenue dans Keshâ au pays des merveilles...
La symphonie silencieuseFt.

1900
Keshâ s'installe peu à peu dans sa routine au Marquis où il réside désormais de manière officielle après la chute d'Ekiel. Il peine encore à prendre ses aises mais est reçu comme un invité de marque par l'élémentaire Seraphah qui lui destine un futur d'artiste chanteur et lui offre d'ailleurs la citoyenneté en échange de ses services et sa loyauté. Seraphah augure un départ à Aramila. Keshâ convoite le voyage, mais Seraphah l'éconduit pour l'instant.
[Intrigue] Partie 2 - Le secret des pyramide Seraphah, Arno, Violette, Maëlstrom (PNJ)
1900


Le trio de voleurs de Livre fuient Aramila avec les notes de l'Inquisiteur Ader'rhazack, dérobées de haute lutte aux archives du Concile. Mais l'ambiance est aigre-douce, car la vendetta de Violette contre le vieillard zoanthrope qui a tenté de les rouler a placé un avis de recherche sur eux. En arrêt à Qadsak, Keshâ et retombe sur Ekiel (sujet Quand le destin vous joue un tour) et Maëlstrom lui fait la tête. Entre-temps, Seraphah a embauché un guide (caravanier...), Arno pour les guider jusqu'à la Grande Pyramide du Rhilek dont ils veulent percer les secrets. La pyramide ne se laisse pas faire. Keshâ décide de planter Arno et Violette à l'énigme d'entrée du damier de téléportation. C'est le début des emmerdes...
[Quand le destin vous joue un tourAkesh Ménusa (Ekiel)
1900

Keshâ erre dans le bazar de Qadsak des dunes de Saleek, après avoir perdu de vue Maëlstrom dans la quête de son totem d'invocation de félinimbus. Ils sont sur la route en quête des pyramides... L'orphelin percute par accident dans la foule un colosse noir et peine à reconnaître son premier bienfaiteur avec lequel il avait une liaison. Il suit Ekiel et ce dernier manque de l'étrangler. Les anciens amants ravivent leur passion torride, à travers des fétiches d'étranglement, de ligotage et de morsure... avant que la "fille" du strigoi ne s'impose aux retrouvailles, alors qu'ils n'ont pas encore eu le temps d'actualiser leur vie. L'un est passé d'homme craint et respecté à fugitif, l'autre de rôturier et à aventurier insaisissable et artiste choyé.
Les meurtres du sous-bois — [i]Ft. Azur, Lan-Lan, Violette, Vladimi

1900
[/i]
Sans rien dire à personne, Keshâ prend sur ses jours de congés pour un travail d'enquêteur. Une annonce publié dans l'hebdomadaire "les Voix du Nord" rebat les oreilles du tueur à la rose et de ses scènes macabres après l'envoi de poèmes cryptiques à ses victimes. Pour se faire de l'argent et se mesurer à une affaire hors du giron de Seraphah et Maëlstrom, Keshâ prend le train clandestinement - une berceuse pour le contrôleur - et arrive à dos de pégase pour retrouver... Violette. encore!

RPs terminés

Une ville accueillante — [i]Ft.Raphaël Méridian

1900

[/i]
Keshâ travaille comme souvent dans son atelier de réparation de prothèses tard le soir, chez Duran & Duran fils. Il est bien content d'être avec sa binôme préférée, Caudron. La vieille dame est la seule qui ne le déteste pas. Leur activité est interrompue par l'arrivée soudaine d'un vagabond ensanglantée qui s'est battue avec le gang du quartier les Attlila, qui sont toujours à sa recherche après que Rapahël en a tué plusieurs grâce à sa Nebula. N'écoutant que son cœur, Keshâ décide de le garder en arrière boutique contre les craintes de sa collègue et décide de le soigner de manière relativement professionnelle avec un kit de suture chirurgicale. Keshâ apprend alors quelques détails sur le parcours tourmenté de son nouvel amie. Le gang met à sac les boutiques du quartier et ira jusqu'au bout pour se venger. Keshâ et Caudron porte Raphaël dans les ruelles miteuses de l'arrière boutique. Keshâ cachera Raphaël jusqu'à son rétablissement partiel dans un entrepôt. Il ne le reverra jamais après qu'il se soit dirigé vers la haute-ville et espère qu'il n'a pas connu un destin funeste.
.
Ceux qui vivent à l'ombre des tours noires — [i]Ft. Violette Helmael

1900

[/i]
Le vagabond mène une vie de misère. Pour mettre ses sous à l'abri, c'est toute une mission de parkour sur les toits abandonnés d'Epistopoli. Sauf que le cartel de Xandrie a fait élection de sa cachette pour lieu de deal et Violette monte la garde aux avant-poste. Quand il se fait repérer, elle ne croit nullement à vérité bateau qu'il est là par hasard et suspecte une tentative d'espionnage. Par chance, elle ne le tue pas et l'enferme après avoir vérifié son alibi, juste le temps de sécuriser la transaction. De cette journée de captivité, il ressort un peu déshydraté et un peu remué aussi face aux lois du hasard et de la responsabilité face à son propre destin. C'est que la criminelle se prend des airs de grande sœur des cité à vouloir un peu lui botter le derrière pour l'énerver un peu face au monde et sortir de sa passivité résignée. 
Qui chasse qui? — [i]Ft. Ekiel Reyes Zadicus

1900
Une soirée normale dans une vie où l'on surnage au jour le jour. Dans la grisaille des silhouettes anonymes,  une silhouette se

[/i]
distingue. Elle a beau porter une cape noire, l'élégance et la beauté de l'homme noir lui tapent à l’œil et il se prend à le suivre sans réfléchir. Il réalise que l'inconnu est un strigoi, éveillant des fantasmes décadents. Celui qui se fait appeler Reyes cacher son identité semble lui trouver plusieurs utilisations. Sur le coin d'une table dans un club pouilleux, l'Asparos, Reyes et Keshrâ se font des avances étincelles. Ils montent dans une chambre pour une séquence torride interdits au moins de dix huit ans, avant de conclure : un tournant s'offre à Keshâ. S'il devient l'agent de Reyes, il lui versera une rente et lui payera sa propre chambre de bonne dans la basse-ville, en plus de corriger son analphabétisme. Une part de lui trouve cela trop beau pour être vrai et la proposition est difficile à refuser, sauf que Reyes lui parle déjà d'assassiner des personnes au passage, ce dont il ne se croit pas capable car cela va à l'encontre de ses valeurs morales. Il trouve aussi que Reyes met un peu la charrue avant les bœufs en lui parlant de devenir son secrétaire particulier à terme. Il a trois jours pour lui donner sa réponse à l'Aspharos...
Prêt pour les hauteurs — [i]Ft.Ekiel Reyes Zadicus

1900

[/i]
Trois jours ont passé. Il est évident que Keshâ'rem a l'intention d'accepté l'aubaine que représente l'offre du ministre des affaires étrangères de Xandrie. Il retourne à l'Aspharos et reçoit d'abord une douche glacée du ministre qui se montre beaucoup plus rigide et protocolaire en lui faisant bien comprendre que leur nuit était une passade et qu'ils sont ici pour travailler. "Reyes" pose rapidement les termes de la collaboration, lui donne la clef de sa chambre dans la pension de la "Lionne Rouge" et une bourse conséquente pour mener son travail d'enquête et subsister. C'est la fin de la vie de Keshâ comme réparateur de prothèse et coureur. Mais il n'a aucune expérience. Il devra enquêter sur la famille Oystein, ses ennemis, les prétendants de Prune... Ekiel lui annonce qu'il a un mois pour remplir son objectif et qu'il sera suivi par un agent pour assurer sa sécurité en cas de problème et qu'il passera sans doute lui rendre visite dans les  temps à venir... Un précepteur de lecture lui est également assigné pour sortir de son analphabétisme et être plus compétent dans ses rapports de mission.
Enquêteur dilettante — [i]Ft.Keshâ'rem et PNJ's (solo)

1900

[/i]
Suite à l'ultimatum d'un mois pour faire ses preuves auprès de "Reyes" (Ekiel) en enquêtant sur la famille Oystein pour faire ses preuves dans les bas-quartiers, Keshâ est désœuvré. La première chose qu'il apprend est que le mystérieux strigoï a une identité secrète et qu'il n'est autre qu'Ekiel Reyes Zadicus, le ministre des affaires étrangères de Xandrie, rescapé de l'attentat quelques semaines auparavant. Keshâ se croit sans contacts et sans ressources, mais en fouillant bien dans son passé, il trouve des avenues insoupçonnées pour collecter de premiers renseignements : le réseaux de coursiers où il travaillait dirigé par la Nonnie et une vieille folle du marché des Cannelle, Mao, qu'il considère comme une grand-mère de substitution et qui semble avoir bien plus de réseau et de savoir que ce que l'on pourrait pensé... C'est aussi le temps des premières rencontres avec le Mestre Rufus Garibaldi, professeur émérite, qui devient son intraitable professeur de lecture...
Les Chants anciens d'Andoria — [i]Ft.Sepharah Von Arendt & Maëlstrom

1900

[/i]
Tout est gris comme d'habitude dans la vie de notre vagabond. Il fuit l'agressivité de la ville dans un sanctuaire, une gare ferroviaire désaffectée dont les verrière contiennent le son de son Chant. Chanter, c'est sa vie, du moins, sa survie. Il le fait toujours depuis qu'il est enfant, un héritage de sa mère, véhiculé par cette langue étrange, qu'il ne comprend pas et de ses centaines d'homélie, d'élégie, de refrains doux-amers.

C'est sans se douter que les hautes sphères s'intéressent à sa voix. Lucrezina d'Ambrosios (PNJ) a lancé une rumeur à son sujet chez les Sapiarques de l'Amicale des Historiens et de la Société des Archéologue et a mis une prime sur sa tête pour en apprendre plus sur les connaissances secrètes dissimulées dans les Chants anciens d'Andoria.

Heureusement, ou... malheureusement, un éminent Andorien influent a Epistopoli ne l'entend pas de cette oreille et l'a retrouvé avant. Seraphah Von Arendt, diplomate Epistote, médecin, esthète, explorateur et membre du Comité, se présente à lui, sous une capuche noire. Son acolyte, Maëlstrom se dissimule dans la pénombre. Ils réussissent à la convaincre de les suivre à l'hôtel Le Marquis pour faire connaissance. Il semble que Seraphah soit venu originellement pour éradiquer le risque de fuite de connaissance de sa patrie d'origine mais se soit ravisé devant le talent et la personnalité du chanteur. Il lui propose de demeurer au Marquis. Ils apprennent tout deux que Seraphah a cotoyé le père de Keshâ'rem au temps où il était à la Guilde des Aventuriers et que ce dernier lui a sauvé la vie. Pour payer sa dette, Seraphah décide de prendre soin de son descendant à sa façon... il lui assure un nouveau travail comme artiste contre la promesse de ne pas chanter en public en Andoleïa. Keshâ se rapproche aussi de Maëlstrom dans une mabiance feutrée et luxueuse dont il n'aurait jamais pu rêver.
Un rêve bleu — [i]Ft.Sepharah Von Arendt & Maëlstrom

1900

[/i]
Il devient clair que la vie de Keshâ dans les bas-quartiers est derrière lui alors qu'il s'éveille dans ses propres appartements à l'hôtel le Marquis. Mais les événements d'hier étaient un peu précipités et il espère clarifier les choses. Maëlstrom vient le chercher pour une visite rapide des lieux et une session d'entraînement assez calamiteuse pour son niveau sportif et martial. L'attirance entre Maëlstrom et Keshâ se devine clairement. Remis de ses émotions, il est attendu le soir dans une tenu digne des 1001 nuit dans les salons de velours émeraude du Marquis pour parler avec Seraphah. La séduction est une seconde nature chez ce metteur en scène né. Il en ressort une certaines complicité, un sens à l'existence de Keshâ qui reconnecte à travers Seraphah à ses origines et la mission d'Andoria dans le monde : protéger les hommes d'eux-mêmes en gardant secrètes des connaissances qui ont déjà conduit à leur destruction par le passé.
Les conditions salariales et de vie de Keshâ sont élucidées, même s'il se faufilera encore dans la basse-ville pour accomplir secrètement son travail d'espion pour Ekiel.
A la fin, Seraphah le cloue de surprise en lui révélant sa nature d'élémentaire de feu et l'entretien de sa nouvelle lubbie : faire germer une graine de Trent des forêts de Jade...
INTRIGUE, partie 1 - Le secret des pyramides : le voleur de livre — [i]Ft.Seraphah, Maëstrom (PNJ), Violette

1900

[/i]
Keshâ trépignait tellement d'impatience à l'idée de participer à une véritable aventure qu'il est parvenu à convaincre Seraphah et Maëlstrom de les accompagner à Aramila. Oui, mais voilà, il n'avait pas idée que la mission impliqué de s'infiltrer dans les archives d'un bâtiment gouvernemental : les archives du Concile. En renfort, il a la surprise de retrouver Violette qui a été engagé en renfort. Vont-ils avoir plus de chance que le précédents groupe pour lequel les choses avaient vraiment tourné au vinaigre? En tout cas, ils n'ont rien laissé au hasard et ont fait un repérage minutieux et soignés leurs déguisements, couvertures et maquillage...
EVENT : La tour des Ases : Assaut sur la tour hantée — [i]Ft.Jerry +Max (chien-zombie PNJ), Lewen, Jessamy, Chaya (Nemeth +Aharon PNJ), Amir (PNJ), Ryker, Artemis[/url]

1900


[/i]
Tout Urh est sur les nerfs. Après les derniers événements, auxquels Keshâ ne s'intéressaient pas trop à l'époque... sa patrie est pointée du doigt par ses rivales qui veulent en découdre. On l'accuse d'héberger le Mandrebrume, faux-dieu échappé de Dainsbourg qui serait responsable de l'ensevelissement par la brume de la sainte cité. Ou quelque chose comme ça. On parle de 13ème Cercle qui gangrènerait le pouvoir. Tout le ramdam politique se rassemble à Urh... sauf que le Régent d'Epistopoli s'est barré avec son Zeppelin et que l'on ne l'a plus revu. Nous voilà accusé de haute trahison mondiale.
Keshâ fait partie du commando "chevronné" trié sur le volet. On met les guillemets car c'est presque sa première mission et ses mentors surentraînés ont été écartés. On les voulait à Opale dans la marmitte politicienne. L'a-t-on gardé pour le pouvoir d'inertie et sa voix? Il se retrouve donc seul dans un lieu dangereux avec de parfaits inconnus pour une mission suicide... à la tour d'Yfe. Qu'est-ce qui pourrait possiblement mal se passer?
Sombre réflection — [i]Ft.Solo[/url]

1900


[/i]
Le groupe d'aventuriers se sépare rapidement au retour d'Yfe. Jessamy a sauté en plein vol du dirigeable sur ablette, le pégase d'Artémis. Nemeth (Chaya) s'est évaporée. Ryker est avalée par l'Alliance. Keshâ'rem ne voit que Kewen, qui quitte bientôt l'interrogatoire des Opalins. Les agents du Magistère ont obtenu une dérogation pour un interrogatoire corsé de Keshâ, compte tenu des circonstances exceptionnelles des attenats d'Opale. "L'homme Gris" semble déjà en savoir beaucoup sur les révélations de Déméphor et révèle finalement sa quête du cristal d'Omniscience, dont Lewen, nouveau propriétaire est déjà dépossédée par la rancunière Nemeth-Chaya (voir sujet Homme Nie Science). L'homme Gris entend torturer psychologiquement Keshâ en se servant de sa nébula et de sa peur des miroirs pour le faire parler. Sauf qu'il est hors du coup. Entre temps, une exploration involontaire du royaume des rêves et ses ruelles via son nouveau pouvoir de télépathie vivifiée débute. Elle lui permettra de piéger pour un temps sa nébula dans les tréfonds de sa psychée. C'est finalement une solution humaine qui lui permettra de retourner sain et sauf à Epistopoli, à travers la main compatissante d'une médecin de l'Alliance.