Light
Dark
Bas/Haut

Ève Cattermole, la fille du Père fouettard

Ève Cattermole, la fille du Père fouettard  Brandw10
Sam 18 Nov - 13:35

Ève Cattermole

Opale / Citoyenne

Âge / Date de naissance
32 ans / 17 juillet
Race / Sexe
Portebrume / Féminin
Lieu de naissance
Katorrin
Pronoms
Elle
Métier
Con-artist, l'arnaqueuse se fait passer pour une artisto' — sorcière à ses heures perdues
Feat
It all seems stranger — Fernanda Suarez

Description

MUSIQUE :

Ève n’a pas l’âme d’une héroïne. Elle a celle de la vilaine sorcière. Destinée à une existence qui n’avait rien de grandiose, mise à part l’ambition démesurée d'une gamine trop ordinaire. C’était à s’en brûler les yeux d’évidence : dès son plus jeune âge, elle avait été incapable d’être la fille docile de ses parents, incapable d’être la bonne élève ou l’épouse modèle ; à l’écoute, polie, fiable et fidèle. Non, cette femme-là était défectueuse : c’était un rejeton, et on avait abandonné l’idée de la soumettre à ce moule de valeurs qu’elle refusait catégoriquement.
La Cattermole mènait sa propre rébellion : seule contre tous. C'est que le bon esprit la fatigue et elle trouve du génie à la désobéissance. Et ce génie-là lui vient très facilement.

Futée comme un renard, la merdeuse aurait pu faire de grandes choses - celles communément considérées comme honorables - mais Ève est avare ; d’argent, de pouvoir et de sentiments. Elle a le sens de ses péchés et n’a viscéralement aucune envie de s’en faire pardonner. Autant dire qu’elle s’en foutait pas mal de décevoir, au contraire même, ça lui plaisait bien de transgresser l'intégralité des règles qu'on lui imposait. Rien à prouver. En ça, elle est royale. Davantage encore lorsqu'elle dégage cette jovialité mesquine aussi communicative qu'agaçante. On l'aime ou on la hait.
Elle était arrivée très tôt à la conclusion que la violence avait du bon, et à ses yeux, vengeance était synonyme de justice. On ne la prend pas à s’apitoyer sur son sort ou à se plaindre. Ève sait ce qu'elle veut et comment l'obtenir - autant dire que sur ce point-là, c'était un bulldozer.

Quant au reste, il suffisait de la regarder : le large catalogue de ses humeurs se lit sans difficulté sur son visage. Un froncement de sourcils irrité, des pommettes fières et hautes, et ses yeux d'un gris très clair, presque métallique. Brune, le museau tâché de rousseurs, et ça lui va bien. Les sourcils fournis, l'air farouche - prête à mordre si on avait le malheur d'approcher les doigts d'un peu trop près - et une petite bouche fine, mauve ; la lèvre du haut bien dessinée, très digne, capricieuse un peu, et celle du bas plus charnue. Il y avait quelque chose de primitif, d'authentique, dans sa façon d'être. Elle transpirait constamment cette espèce de colère furieuse qu'on avait dû soufflé dans son cœur à son premier jour.

Habiletés et pouvoirs


Fortune : C'est qu'en plus de s'en vanter, cette peste avait de la chance. Elle se pavane, fière comme un coq, sur les routes de son destin et la vie lui sourit - la plupart du temps.

Biographie


Ses parents avaient su dès le premier jour qu’elle allait être un problème. Elle avait commencé à brailler son indignation avant même de savoir marcher, avait continué de le faire longtemps après. Le comble de l’ironie, c’est qu’ils avaient eu la bonne idée d’appeler la gamine Ève. C’était comme si la première femme en personne était revenue sur terre pour se venger. Et elle voulait au monde. À tout le monde.
Il n’existait aucun fruit dans lequel elle refusait de croquer.

« Cette gosse, c’est l’incarnation de la fureur, » bougonnait son père à sa mère. Ce jour-là, il l’avait récupéré l’arcade explosée et la lèvre en sang. Ça n’avait été qu’une querelle d’enfants, dont personne ne se souviendrait, mis à part peut-être le garçon qui l’avait enragé. Elle avait enfoncé ses phalanges dans sa gueule sans hésiter et lui avait mordu la mâchoire jusqu’au sang. Peut-être garderait-il une cicatrice. Elle l’espérait. C’était un peu comme un petit souvenir qu’elle lui laissait. Adorable. Ainsi, ils étaient un peu liés l'un à l'autre pour l'éternité.
« Ne t’en fais pas, avec l’âge, elle s’adoucira, » le rassurait la bonne femme, en épluchant très calmement ses patates.

Et Ève avait grandi vite, trop vite. Autant dire qu’elle ne s’était pas adoucie. Non, mais elle était devenue plus mature et surtout plus habile pour accomplir ses bravades… Quelques années plus tard, à l’aube de sa majorité, la vilaine exerçait déjà depuis ses plus jeunes années un vif attrait à arts occultes. Elle avait appris à délaisser la violence pour se rendre désirable, d’autant plus séduisante qu’elle ne songeait pas à charmer réellement.

Le jeune garçon qu’elle avait tiré par la main jusqu’à la forêt avait été le premier à en supporter les conséquences. Quelques baisers au coin des lèvres, de jolies promesses susurrées à son oreille et il s’enfonçait dans l’obscurité des bois sans se retourner, suivant les pas de sa sirène.

« Qu’est-ce que tu fais ? Eve attend, ce n’est pas ce que j’imagi…
— Tais-toi, Jordan ! » avait-elle jappé dans une poussée de frustration, le gratifiant d’un regard méprisant, toute volonté de séduction s’échappant dans la nuit. Elle était partagée entre l’envie d’écraser ses lèvres sur les siennes pour le faire taire et celle de le gifler pour le punir de l’opposition qu’il lui démontrait. Bientôt, il aurait envie d’hurler.

Ève lui avait alors sourit. Un sourire qui lui collait parfaitement à la gueule — mélange mauvais de diablerie, d'hardiesse et de dangerosité.

On avait retrouvé le brave garçon, nu comme un ver, ligoté à un arbre, le corps recouvert de symboles sanglants. L’ombre d’une cicatrice sur la mâchoire, souvenir d’enfance. Aucune trace de la jolie sirène avec qui il avait plongé sans réfléchir dans cette nuit pourtant prometteuse. Personne au village ne la reverrait d’ailleurs jamais.

Ève n’avait dit au revoir à personne, pas même à ses parents. Quelques nuits après cet événement, persuadée de l’efficacité de son rituel, elle s’était offerte à la Brume. Avait rejoint la Capitale, et en l’espace d’une semaine, affublée d’une chance de cocu, elle s’était créé une petite fortune sur le dos de quelques idiots à qui elle avait fait miroité monts et merveilles. Quelques arnaques ici et là, et la voilà qui se faisait désormais passer pour une artisto', aux manières les plus élégantes et aux intentions les plus mauvaises. Dans son sillon, on retrouvait parfois quelques victimes, le corps souillé, difficile à regarder, sans pour autant pouvoir remonter la trace de la vilaine — qui s’intéressait désormais de très près aux recherches du ministère. Un seul mot volait sur ses lèvres, l’obsédait au-delà du raisonnable.

Runologie.
Rien ne l’arrêterait. Et elle ne supportait déjà plus d’attendre.
mysteriousbruiseslegclub

Des bisous sur vous.



Dernière édition par Ève Cattermole le Mar 5 Déc - 10:36, édité 18 fois
Sam 18 Nov - 14:05
Bienvenue dans la Brume Ève !
Si tu as besoin d'aide ou des questions n'hésites pas à nous solliciter, et lorsque ta fiche sera terminée tu pourras le signler dans ce sujet
Tu as deux semaines pour rédiger ta fiche et si besoin d'un délai supplémentaire tu pourras le demander à la suite de ce sujet.

Bonne rédaction ^^
Mer 22 Nov - 19:32
Coucou Lewën !
Et merci pour les info, héhé. C'est Poppy au fait ! Ève Cattermole, la fille du Père fouettard  1f607
Dim 26 Nov - 2:19
fouet10
Lun 27 Nov - 16:38
Traduction du Nimounet : coucou comment se passe ta présentation Poppynette Ève ?
Il te reste 5 jours pour la finir, sans nouvelle de ta part (mais tu nous en donneras n'est-ce pô ?) elle sera archivée.
Et comme tu sais tu peux demander un délai supplémentaire à la suite Tutti frutti Ève Cattermole, la fille du Père fouettard  1f609
Mar 28 Nov - 9:35
C’était donc ça… Heureusement que tu es là pour traduire, tu devrais te faire payer Lew !

Et navrée je prends mon temps, j’ai été pas mal occupée ces derniers jours mais ne mettez pas mon Ève au cachot tout de suite… je finis très vite 😊
Mar 5 Déc - 18:16

C'est moi

Le père Fouettard

Salut Eve me voilà
Présentation plutôt sobre et efficace de ta sorcière, celles qui s'attardent pas dans le détail sont mes préférées. Et puis j'aime bien les sorcières, j'aime bien l'occulte et j'aime bien les scènes de crimes très étranges qu'elle semble laisser sur son passage. Reste à voir ce que cela donnera en jeu, et surtout avec d'autres joueurs; les personnages égoïstes et sans trop de morale sont très intéressants mais loin d'être les plus simples à jouer. Je suis curieux de la voir agir avec d'autres personnages, et de la voir hanter Opale !
Amuse toi bien avec Eve ! Joli avatar au passage.

Rang : Citoyen
Pouvoir / Arme : Fortune (portebrume)
Affinité : 6 PA
Astra : +200 Astra

La suite logique

Avant d'aller RP, assure toi de bien recenser ton avatar pour que personne ne te le prenne. Si tu ne sais pas avec qui commencer, tu peux toujours faire une recherche de partenaires ou répondre à celles en cours. Accessoirement, tu peux aussi poster ta fiche pour récapituler tes liens, ta chronologie, tes possessions... Enfin, si ton personnage fait partie d'une organisation, n'oublie pas de demander à la rejoindre ou à l'ajouter, si elle n'existe pas encore.