Light
Dark
Bas/Haut

Clarence Oscar Becker

Clarence Oscar Becker Brandw10
Mer 19 Juin - 11:25

Clarence Oscar Becker

Contade / Noble

33 ans / 1878
Amélioré / Homme
Marie-du-Val
Homoexuel / Il/Lui
Diplomate de l’Alliance / Ethnographe
Jon(tech)Snow par Alexandra Hodgson

Description

Clarence a le physique des gens bien nés. Il est grand, au physique élancé, et se tient toujours droit. Cela lui confère une certaine présence, et on tend à le remarquer dans une pièce, sans toutefois qu’il ne paraisse menaçant. En l’occurrence, il n’y a pas confusion sur la marchandise: il est aussi cordial et poli qu’il en a l’air. Ses gestes, toujours doux, ne sauraient créer de l’inquiétude. Sa voix, elle aussi, pourrait avoir pour fonction première l’apaisement. Grave mais douce, on prend plaisir à l’écouter, plus pour l’aspect reposant de sa monotonie que pour ce que Clarence raconte.
Ses yeux, qui tirent vers le vert, sont la seule touche de couleur de son visage. Il a le teint légèrement halé, et sa barbe est aussi noire que ses cheveux, longs, souvent noués. Son nez, rond et peu flatteur, est lui la seule tâche au portrait nobiliaire que l’on dresse souvent de Clarence.
L’ethnographe a le sourire facile. Il a toujours misé sur son énergie communicative et le fait de mettre à l’aise son interlocuteur pour nouer des relations - de quelque nature qu’elles soient.
Il a de grandes mains, fines, qui amplifient l’impression de légèreté, voire d’apesanteur, qu’on associe à ces mouvements. Il est relativement conscient de son corps, et en joue pour mettre en confiance ses interlocuteurs et provoquer la sérénité. Il a d’ailleurs adopté certains tics qui s’inscrivent dans cette volonté d’être lisible et transparent auprès des autres. Ainsi, lorsqu’il réfléchit, il porte naturellement sa main sur son menton; quand il est surpris, il lèvera ostensiblement les sourcils; s’il n’est pas d’accord, enfin, il aura du mal à ne pas pencher sa tête sur le côté en fronçant les sourcils.

S’il se veut transparent, l’est-il pour autant? Hé bien, relativement, oui; fond et forme sont assez superposés chez Clarence. Un brin idéaliste, parfois taxé d’être naïf, il croit en beaucoup de choses. En la capacité de tout un chacun de provoquer le changement. En la résilience. En la supériorité de l’effort collectif et de la solidarité. Il croit réellement en l’idéal d’un monde meilleur, en l’abolissement des frontières dressées entre les hommes, et a un sens du dévouement à l’intérêt général qui peut surprendre, tant il a été élevé dans une famille qui priorisait ses intérêts privés et commerciaux au bien-être général.
La morale et l’éthique sont des notions qu’il prend au sérieux, et qu’il tente - tant bien que mal - d’appliquer au quotidien. Cette naïveté n’est pas absolue, et il est capable de pragmatisme face à certaines situations, mais il tente d’être le plus intransigeant possible quant à ces grands principes. Il faut dire qu’avec son amélioration, il n’a pas le luxe de mettre sous le paillasson ses souvenirs les plus gênants, ou les moments où il est le moins fier de lui, qui viennent le hanter en permanence et participent à provoquer un dégoût de lui-même du noble Epistote.
Qualifier Clarence d’animal social est un doux euphémisme - il ne vit, n’est pleinement lui-même, qu’au contact des autres. C’est un enthousiaste par nature, qui ne supporte pas l’isolement et s’épanouit dans l’échange avec l’autre. Souvent dans l’écoute - sauf après quelques verres où il peut avoir tendance à monopoliser le temps de parole, il est doté d’une certaine empathie - qui se confond parfois avec ses connaissances scientifiques - qui le pousse à toujours chercher à comprendre d’où l’autre vient, comment son point de vue s’est forgé. Cela peut, à certains aspects, lui donner un côté déterministe qui tend à agacer. Tout s’explique toujours, d’une manière ou d’une autre.
Cette fougue et énergie sociale cachent toutefois une grande anxiété. Clarence suranalyse tout, en permanence. Il est difficile pour lui de prendre une décision, tant il se concentre sur les voies qu’il décide de ne pas explorer plutôt que sur celle dans laquelle il s’engage. Là-aussi, ses capacités mémorielles lui font parfois défaut - il tend à matérialiser, dans son esprit, les différents embranchements provoqués par chacune de ses décisions, et passe un temps fou à rejouer le match, à explorer les scénarii abandonnés, au lieu de se concentrer sur le moment présent. Qu’il s’agisse de ruminer à propos des choix d’hier ou de réfléchir à ceux de demain, il peut parfois paraître un peu absent, en retrait, à l’opposé de l’énergie qu’il dégage habituellement, tant il se perd dans les interactions complexes entre passé et futur - au détriment, toujours, du présent.

Habiletés et pouvoirs

Amélioré - Disque dur interne.
Comme ses frères avant lui, Clarence s'est vu offrir, à la fin de l'adolescence, une amélioration. La même que ses 4 aînés, choisie par son père Oscar. En effet, pour ce dernier, l'avenir de sa dynastie familiale, l'ascension des Becker, était le plus important. C'est pour cela que comme lui, et son père avant lui, il a tenu à ce que ses fils soient dotés d'un disque dur interne, d'une petite puce qui, à l'image d'un ordinateur, permet de retenir - presque - tout.
Cette amélioration, de qualité supérieure, peut s'apparenter à de l'hypermnésie, mais n'a rien de naturel. A l'image d'un ordinateur qui charge, Clarence peut explorer ses souvenirs, stockés dans cette puce, et repasser en revue ce qui lui est arrivé. Ce processus peut prendre du temps, notamment s'il s'agit d'un souvenir ancien, ou de quelque chose de très précis.
Elle a été insérée en haut de sa colonne vertébrale - une plaque d'acier d'une dizaine de centimètres indiquant sa position. Clarence garde d'ailleurs les cheveux longs afin de la dissimuler. Non pas qu'il ait honte d'être amélioré, mais il ne pense pas que les Améliorés sont supérieurs au reste des humains, et ne cherche donc pas à en faire un élément central de sa personnalité ou de son identité.
La qualité de son amélioration lui permet d'avoir peu d'effets secondaires, mais en cas de grande fatigue ou d'anxiété, il peut avoir tendance à ne plus faire la différence entre ses souvenirs précis et certains de ses rêves, cette confusion pouvant rendre son amélioration contre-productive.
Un autre désavantage majeur de cette amélioration, c'est que si, en l'état, elle n'est exploitée que par Clarence, elle pourrait être extraite et exploitée si elle tombait entre de mauvaises mains.

Arme de poing - Revolver.
Il possède un petit revolver en bois, orné d'or. Il n'a pas réellement été formé à son utilisation, mais le garde précieusement sur lui car il est conscient des dangers qui peuvent rôder dans les hautes sphères du pouvoir.  

Savoirs scientifiques - Erudition.
Clarence connaît relativement bien les spécificités des différentes races ou factions d'Uhr, qu'il a pu étudier plus ou moins directement. Il sait également se repérer dans le Who's who de la noblesse, ayant été en contact plus ou moins direct avec la majorité des grandes familles d'Epistopoli, et ayant eu connaissance de celles des autres royaumes. Cette érudition s'applique tout particulièrement à Xandrie et Epistopoli, dont il a une connaissance poussée des spécificités, des rouages et des enjeux socio-politiques.

Biographie

Panoptès regardait la fiche de renseignements qui lui avait été soumise. Clarence Oscar Becker, un jeune ethnographe d’Epistopoli, fils d’Oscar et Caitlyn Becker, un mariage qui ressemblait plus à une union entre grandes familles epistotes qu’à une belle histoire d’amour. La photographie jointe au dossier allait en ce sens: il avait les traits de quelqu’un de bien né, mais semblait aussi porter en lui une forme d’inconfort, celui-là même que l’on retrouve chez ceux qui ne se sentent pas à leur place.

“Un Epistote à Xandrie, vous êtes sûre de vous?” demanda Panoptès, aussi intrigué que surpris par la recommandation qui venait de lui être faite. Un poste de diplomate était vacant dans la capitale du royaume central d’Uhr, et dans un contexte de perte d’influence de l’Alliance, il s’agissait de trouver celui ou celle qui réussirait, à minima, à garder ouvert le dialogue avec les ministres et les chefs de guilde de Xandrie.

“Assurément. Il n’arrivera pas en terrain inconnu. Il a déjà passé quatre ans dans le royaume, étudiant l’organisation de la guilde des mineurs. C’est un ethnographe de formation, il a une sensibilité aux problématiques organisationnelles et institutionnelles qui nous sera précieuse.” lui répondit sa collaboratrice, bien consciente de l’enjeu stratégique de la nomination. “Il a noué des liens durant cette période. Il connaît la complexité des relations entre les administrateurs et les propriétaires de mines, ce qui est essentiel pour comprendre la dynamique de Xandrie. Mais c’est précisément car c’est un Epistote que nous pourrons avoir confiance en le fait qu’il sert avant tout les intérêts de l’Alliance, et non pas ceux des institutions xandriennes”.

“Hmm.. La confiance.. C’est bien là le cœur du problème, avec les diplomates. C’est pour cette raison qu’il vous paraît plus cohérent de le nommer à Xandrie qu’à Epistopoli? Quels intérêts serviraient-ils, s’il travaillait pour nous depuis là-bas?”

“Difficile à dire. On pourrait être tenté de l’associer au Comité d’Instruction - son père en est un membre éminent. C’est un des principaux hommes d'affaires d’Epistopoli, il a la mainmise sur le tissu industriel de Marie-du-Val, à proximité de la frontière xandrienne. Mais nos enquêtes nous poussent à penser qu’il est assez peu intégré aux réseaux de son père. C’est le cinquième fils de la fratrie - que des garçons. Et il semblerait qu’arrivé à Clarence, Oscar, son père, n’ait plus d’idées derrière la tête quant à l’utilité qu’il pourrait en tirer.” Elle marqua une légère pause, ayant en tête que cette absence de liens forts de Clarence avec les cercles d’influence dans lesquels son père évoluait constituait tout autant un atout - face aux problèmes d’allégeance rencontrés par l’Alliance - qu’un désavantage sévère - dans sa capacité, justement, à apporter des ressources relationnelles précieuses au Chancelier.
“En réalité, je suis même profondément convaincue qu’il nous sera plus utile à Xandrie qu’à Epistopoli. C’est un savant, certes, mais il a étudié les sciences humaines. Il n’a pas le respect de ses pairs chez lui. Il est considéré comme un homme de lettres plus que comme un homme de science, et son goût prononcé pour l’étude des relations humaines et des structures sociales leur paraît au mieux exotique, au pire incompréhensible. Ses aînés sont tous tournés vers l’innovation, la machinerie. Clarence avait pour espoir de pouvoir transposer le fruit de ses recherches aux rapports entre les industriels et la Basse-Ville, mais il n’a pas trouvé d’oreilles prêtes à écouter ses recommandations. C’est un pacifiste, peut-être un poil utopique, qui souhaite avant tout la convergence des intérêts de chacun, et le bien-être du plus grand nombre…"

“Un idéaliste comme diplomate? Il n’aura jamais les épaules…” rétorqua Panoptès. Il savait trop bien que c’est à son réalisme, à ses qualités de fin tacticien, qu’il devait sa réussite, plus qu’à des grands principes moraux.

“Il aura les épaules assez larges en sa qualité de jeune diplomate. Laissons-lui du temps, et qui sait, nous pourrions être agréablement surpris. C’est justement ses idéaux, cette boussole qui guide ses actions, qui pourraient nous assurer de positionner, le plus près possible du Roi Dynaste et de ses adeptes, une voix en faveur d’un rapprochement avec Epistopoli. Les émissaires de la Capitale du Savoir ont historiquement eu tendance à regarder de haut leurs voisins xandriens… Clarence Becker pourrait apporter un peu de fraîcheur, précisément car il comprend Xandrie, car il s’intéresse à ce qu’elle a d’unique.” La collaboratrice de Panoptès avait eu les mêmes doutes, les mêmes interrogations que le Chancelier lorsqu’elle avait abordé cette nomination pour la première fois. Mais l’enquête qui avait été menée lui avait fait saisir qu’au-delà de sa seule originalité, ce coup pouvait servir les intérêts de l’Alliance.

“Un pari sur l’avenir, donc? J’aimerais partager votre optimisme, mais avons-nous encore le temps, compte-tenu de l’état actuel des choses, pour nous permettre ce genre de luxe?” Il avait une forme de sympathie pour le profil de Clarence, et comprenait en quoi il pouvait servir au mieux les intérêts de l’Alliance. Plus jeune, dans un autre contexte, il aurait sans doute signé, mais l’allure des évènements récents l’invitait à imaginer un profil plus chevronné, moins risqué, à ce poste.

“Rencontrez-le, et vous comprendrez d’où cet optimisme peut me venir”.

“Hmm, avant d’en arriver-là, des faiblesses, des fragilités qu’il nous faudrait avoir en tête s’il advenait à rejoindre l’Alliance?”

“Plusieurs, oui. Il n’y va pas de main-morte sur la bouteille, et semble très sensible aux charmes masculins…”

Panoptès l’interrompit, sourire aux lèvres: “J’ai demandé s’il avait des faiblesses notoires, pas des traits communs à la majorité des diplomates… Prévoyez une rencontre lors de notre prochain passage à Epistopoli, je me ferai mon opinion sur le jeune Clarence Becker”
Quoicoubeh t'as les cramptés *dab* / Il/Lui

Un papy boomer relativement disponible  eri10  



Dernière édition par Clarence Oscar Becker le Sam 22 Juin - 14:09, édité 4 fois
Mer 19 Juin - 11:37
Bienvenue en Uhr!

Au plaisir de te croiser dans les vastes terres.
Mer 19 Juin - 14:50
*Grand Dab* Bonjour Clarence!

Bienvenue dans la Brume ! Comment, est-ce que je jubile à l'idée d'ajouter au chaos Xandrien un diplomate de l'Alliance? Peut-être bien que oui ! Notre Clarence devra s'armer de patience pour démêler le tricot Xandrien, mais avec une pareil caractère, je n'ai aucun doute qu'il y arrivera !

Nous avons hâte de découvrir la fin de ta fiche. Quand elle sera terminée, n'hésites pas à nous solliciter sur ce sujet pour qu'on vienne te valider! Si tu as des questions, n'hésites pas, et si ce n'est pas fait, n'hésites pas à passer saluer la communauté sur le Discord !

A bientôt ! keur10
Sam 22 Juin - 22:40

Un gentilhomme utopiste

Un joyau dans une mine de charbon

Un profil comme on en fait rarement - sans doute un enfant du raffinement, né et bien élevé, la tête pleine d'étiquette, de charisme, et de franc parlé. Enfant de l'Alliance, tu vas t'attaquer à un gros morceau, Panoptès ne t'as pas confié une mission des plus faciles pour jalonner ta vie de diplomate. Surtout dans ce terreau mouvent et instable qu'est Xandrie. Nous aiguisons leurs crocs depuis quelques semaines, te sens-tu près à rentrer dans l'arène des lions?
Nul doute que tu sauras t'en sortir comme un pro ! Clarence a tout du personnage sympathique et plein de ressources qui sauras séduire et charmer tous ceux qu'il rencontrera... Enfin... On l'espère ! Bienvenue parmi nous !

Rang : Noble
Pouvoir / Arme :  Prothèse (carte mémoire) ; Arme de poing (Revolver)
Affinité : 3 PA
Astra : +200 Astra

La suite logique

Avant d'aller RP, assure toi de bien recenser ton avatar pour que personne ne te le prenne. Si tu ne sais pas avec qui commencer, tu peux toujours faire une recherche de partenaires ou répondre à celles en cours. Accessoirement, tu peux aussi poster ta fiche pour récapituler tes liens, ta chronologie, tes possessions... Enfin, si ton personnage fait partie d'une organisation, n'oublie pas de demander à la rejoindre ou à l'ajouter, si elle n'existe pas encore.