Light
Dark
Bas/Haut

Carnet de note de Ginny

Carnet de note de Ginny  Brandw10
Mer 12 Juin - 13:32

Ginny Kadwell

Epistopolo / Soldat

19 ans
Humaine Améliorée
Haute-ville d'Epistopoli  
Bisexuel
Aventurière / Patrouilleuse
I.A

Description


Si vous croisez Ginny au détour d’un chemin, au cœur des ruelles labyrinthique d'epistopoli ou en parcourant les terres sauvages, la jeune fille attirera sans nul doute votre regard. Le corps majoritairement modifié à l'aide de prothèse dernier cris, il est possible que vous la preniez pour un automate au premier coup d’œil. Mais en vous y reprenant à deux fois vous constaterez quelque rare zone de son corps n'ayant jamais subi la moindre amélioration. Fiers de ses membres mécaniques, témoignage de l'amour que lui porter son père, elle n’a pas pour habitude de les cacher ; un haut sans manche et un short court étant bien que suffisant pour masquer ses attributs biologiques. Son paternel s’étant assuré que les pièces utilisées soient de première qualité, aucun bruit de frottement ne trahit ses mouvements, cependant, on ne peut pas dire que la jeune fille soit faite pour le déplacement furtif, ses pas provoquant généralement de forts bruits métalliques au contact des rues pavés. Il faut dire que son petit gabarit, svelte et élancé, cache en réalité une masse avoisinant les 100 kg.
Trônant au sommet de ses 1m65, parmi les derniers vestiges de ses origines humaines, de long cheveux blond -Presque blanc- descendent en ondulant jusqu’au milieu de son dos, quand ceux-ci ne se contentent pas de partir dans tous les sens comme c’est souvent le cas. Encadré par la tignasse couleur platine, un visage juvénile brille par sa beauté et ses grands yeux d’un bleu profond. Une aura enfantine et attachante, qui pourra facilement vous attendrir, mais dont la magie aura tôt faite de s’envoler dès lors que la jeune fille ouvre la bouche.

Malgré une naissance marquée par la noblesse au cœur de la haute ville d’Epistopoli, une enfance à traîner et à s’attirer des problèmes au cœur de la basse ville à forgé chez elle un caractère fort et indépendant. Impertinente, voire insolente, elle sait faire preuve de politesse même si le plus souvent elle choisit de ne pas le faire, la vie étant bien plus drôle ainsi. À ses yeux, la vie n’a de sens que lorsqu’on rit à gorge déployée, tous les moyens sont bons même si parfois cela se fait au détriment des autres. Taquine et cassante, Ginny n’en est pas pour autant méchante, il peut lui arriver de culpabiliser après que l’une de ses plaisanteries n’ait pas été perçue telle qu’elle l’aurait voulu. Elle pourra vous paraître cupide, demandant souvent rémunération en échange de services, cela étant dû aux énormes dettes qui pèsent sur ses épaules. Cependant, la jeune fille a le cœur sur la main, ayant été élevé dans la croyance que les conditions de vie des habitants de la basse ville étaient des plus injustes, elle en viendra souvent à accomplir le service même si son interlocuteur n'a pas un sou en poche.
Vaillante et téméraire, ses traits de caractère ont, à l’époque, causé bien des cheveux blancs à son père. Pas vraiment bagarreuse, elle n’en demeure pas moins une fille avec du répondant, n’hésitant pas à répliquer -avec un certains amusement- lorsqu’on s’en prend à elle ou ceux qu’elle aime. Nombreux furent les délinquants des bas quartiers à l’apprendre à leurs dépens, juste avant de s’encastrer dans une étable ou un mur, après avoir traversé la rue en voltigeant.
Curieuse et parfois capricieuse, on peut facilement y voir un lien avec le don inné de la jeune fille pour s’attirer des problèmes. Se reprochant souvent, elle-même, de ne pouvoir faire abstraction d’une situation qu’elle jugera injuste ou intolérable, ce qui lui valut plusieurs séjours de courte durée dans les geôles de la ville. Nullement atteinte par ses quelques bévues, cela ne l’empêche pas d’appréhender la vie telle qu’elle l’entend, fière de la personne qu’elle voit dans le miroir. Une grosse partie de son enfance ayant consisté à attendre dans un lit d’hôpital, Ginny marchera toujours la tête haute et saura profiter de chaque bonne chose que le destin saura mettre sur sa route, trouvant toujours une raison de rire même durant les heures les plus sombres.
Depuis peu, elle a hérité d'une moto ayant appartenu à son père, au doux sobriquet de "Gladyss" :
Carnet de note de Ginny  3907e011


Chronologie

Année
Description de l'évènement survenu cette année là
Année
Description de l'évènement survenu cette année là
Année
Description de l'évènement survenu cette année là
Année
Description de l'évènement survenu cette année là
Année
Description de l'évènement survenu cette année là

RPs en cours

[Flashback] Les têtes de mules – Ft Kailan Eldoris

Description de l'évènement survenu cette année là
[Flashback] Une bougie dans la nuit – Ft Seraphah Von Arendt

Description de l'évènement survenu cette année là
La petite bête ne mangera pas la grosse... – Ft Galatée

Description de l'évènement survenu cette année là
Vous courrez éternel, brillant et chromé ! – Ft Mordekai Wepnu

Description de l'évènement survenu cette année là
Même un meurtier qui s'ignore revient sur les lieux de son crime – Ft Khang'Haw

Description de l'évènement survenu cette année là
Dessabler le passé – Ft Sylas Edralden

Description de l'évènement survenu cette année là

Liens

"Bidouille" / Compagnon et ami attachant

Je lui ai sauvé la vie, puis j'ai découvert qu'il n'avait nulle part où aller. Quand je lui proposai de m'accompagner, il était tellement content. Alors, oui, c'est vrai. La majorité du temps, ce n'est pas une lumière, c'est limite si je ne dois pas le surveiller constamment pour ne pas qu'il mange n'importe quoi... Mais mettez le devant n'importe quelle machine, et il vous la démontera pour la remonter avec l'aisance de son créateur. J'ai fini par m'attacher à ce petit démon. Ses pitreries me font beaucoup rire, parfois à ses dépens, et sa compagnie sur les routes donne à chacune d'elles une dose d'imprévu. Soyez sûr que je ferais tout pour protéger ce petit naïf que j'ai fini par voir comme un petit frère. 

Nom / Type de lien

En quelques lignes, ce que cette personne représente pour votre personnage.

Possessions

"Gladys" - Moto modèle Myst-T01
Créé par Harry Kadwell durant ses jeunes années, ce modèle unique est né de son imaginaire lorsqu’il a bénéficié de deux ans d'internat à Opale au cours duquel il a eu l'occasion d’étudier le myste. Tout-terrain, la Myst-T01 peux atteindre une vitesse de pointe proche des 140km/h, cependant, un sol particulièrement bossu ou accidenté peut facilement réduire celle-ci à 80, le système d'amortisseur absorbant avec efficacité les différents chocs. Un espace circulaire situé sous la selle a pour fonction d’accueillir une pile à myste nécessaire à son fonctionnement, ce type d’énergie ayant pour avantage de produire un vrombissement minime comparé à un modèle thermique (Volume sonore : à mi-chemin entre celui d’un moteur essence et d’un électrique).
La clef de démarrage étant intégrée dans la prothèse gauche de Ginny (dans son index gauche), elle est la seule à pouvoir la démarrer.. en outre, une accroche à l'arrière permet d'y fixer une balise électrogène, idéal pour les patrouilles dans la brume.
Nom de la possession
Description de la possession.

Familiers

Nom / Type de familier

En quelques lignes, la description de votre familier.

Nom / Type de familier

En quelques lignes, la description de votre familier.

"Bidouille"

Petit, même parmi les siens, Kaklaklss Hok'Hop Kal de son vrai nom, atteint presque le mètre de haut. Malgré ses origines sauvages, au contact des hommes, il a appris malgré lui à porter des vêtements n'étant pas faits de morceaux de peau ou de débris divers, même si cela ne veut pas dire que vous ne le verrez jamais se promener nu comme un ver lors d'un de ses moments d'égarement. Personnellement, je le trouve trop mignon avec sa peau verte, ses grandes oreilles et ses yeux noirs ronds comme des billes, même si cette adorable aura est souvent tachée par ses mains presque toujours couvertes de graisse ou de suie, résultats de ses nombreuses expérimentations. Si dans mon cas, je trouve que ça nous rapproche lui et moi, vous, vous pourrez voir une tâche de plus dans les parties mécanisées que ses précédents « maîtres » lui ont autrefois greffées. Désireux de le rendre plus performant, les pirates de l'air avec qui il a passé la majorité de sa vie se sont employés à "l'améliorer", parfois en lui rajoutant un membre, une autre fois pour lui amputer un bout et le remplacer par une prothèse plus performante... Mais le petit gobelin naïf semble se moquer de tout ça, et vous exhibera avec joie ses petits jouets : Que ce soit le troisième bras aux allures de tentacule robotique qui dépasse de son dos, ou bien encore sa main mécanisée, dont chaque doigt peut prendre la forme d'une ribambelle d'instruments et d'outil, idéal pour une vie de bricoleur comme la sienne. Chétif depuis sa naissance, celui qui fut l'avorton de la portée a pris l'habitude qu'on ne le remarque pas, n'ayant jamais vraiment compté sur la taille ou la force pour s'en sortir. 

Quant à son intelligence... ? Voilà un sujet bien délicat. Laisser lui une chance, je sais l'impression qu'il vous donnera lorsque vous le verrez ronger la table ou courir après un papillon en pouffant des cris dignes d'un enfant surexcité, mais placez le devant n'importe quel dispositif technologique, et vous verrez toute l'étendue de son génie s'exprimer. Devant vos yeux ébahis, il pourra démonter et remonter un réacteur dernière génération, ou réparer en sifflotant cet ancien mécanisme antique sur lequel vous vous cassez les dents depuis des années. Bon, c'est vrai que deux fois sur trois, il n'est même pas capable d'expliquer sa façon de procéder ou comment il en est arrivé à ce résultat, mais il le fait toujours avec une rafraîchissante volonté d'aider, rappelant celle d'un enfant heureux de se montrer utile. Originaires d'une région lointaine à l'Est de l'enclave, les gobelins primitifs qui arpentent les Dunes de Rakuten sont bien moins civilisés que leurs cousins des villes, ils sont connus pour leur manière compulsive de trafiquer et assembler les artefacts qui jonchent leur Terre natale. Ce qui explique pour beaucoup la personnalité de celui qu'on nomme désormais "Bidouille", semblant constamment vasciller entre une aisance technologique frisant le génie incontesté et l'intelligence limitée d'un enfant de six ans qui aurait pris trop de coups sur la tète...
Mais il est attachant, ce petit bougre. Il pose constamment un regard plein de curiosité sur le monde, d'une naïveté touchante, il parlera ou ira à la rencontre du premier venu persuadé de se faire un nouveau "copain". Bon, pour le parler, c'est encore compliqué… Il commence petit à petit à dire des mots dans notre langue, mais ce n'est pas encore ça... Le plus souvent, il déversera sur vous un flot ininterrompu de bêtise incompréhensible, lâché avec une rapidité frôlant l'hyperactivité et d'une voix aiguë des plus crispantes. Mais soyez sûre qu'il vous donnera bêtement tout son argent ou le peu de nourriture qu'il a si il voit que ça peut vous faire plaisir ; cette gentillesse, couplée avec sa touchante naïveté et sa totale ignorance du monde, explique comment il a pu se faire exploiter par les pirates de l'air pendant la majorité de sa vie...

***

Biographie : 

Jugée dès sa naissance par les siens, sa petite taille le destinait à très vite trouver la mort dans les Dunes de Rakuten, l'avorton fut ainsi mis de côté dès les premiers jours de sa vie. Les premières années de la vie de l'avorton consistèrent en un véritable défi imposé par la vie, survivant parmi son clan en se nourrissant des miettes laissées par les autres. Pour finalement être jeté comme un déchet, forcé à errer seul dans l'impitoyable désert et les vestiges des civilisations passées. C'est durant cet exil, au milieu du sable rouge et des technologies antiques, que le petit gobelin découvrit ses talents pour l'ingénierie. Il garde peu de souvenirs de cette période, mais il en parle comme si chaque machine qu'il avait croisée sur son chemin n'avait cherché qu'à l'aider à survivre. 
Son errance fini par le mener jusqu'à l'extrémité des terres arides, où un gigantesque aéronef gisait, son moteur crachant des flammes sous les cris inquiets de l'équipage. L'avorton se dirigea d'instinct vers la source de l'agitation, sous le regard interloqué des pirates du ciel qui, lorsqu'il répara en sifflotant leur réacteur, décidèrent d'embarquer le petit gobelin avec eux. Ils ne lui demandèrent pas son avis, comprenant bien vite que la petite chose n'était pas difficile à contenter : manger et dormir lui suffisait, et lorsqu'on lui demandait de faire ce don pourquoi ils le gardaient, il réparait ou modifiait n'importe quel équipement sans poser de question, riant comme un enfant.

Celui qu'ils surnommèrent "Bidouille", passa plus d'une décennie sans rien voir d'autre que la salle des moteurs d'un gigantesque aéronef pirate, mangeant ce qu'on lui apportait et s'entretenant à plein temps à réparer les diverses avaries du réacteur ou à perfectionner les armes du monstre volant. Parfois, il montait sur le pont, pour réparer les dégâts qu'avait reçus l'aéronef lors de sa dernière altercation ou pour aider à réparer un engin allié. Le génie de Bidouille était exploité par toute une flotte de pirates de l'air, son don inné pour l'ingénierie en tout genre leur permettant de se remettre de nombreuses batailles et de perpétuer de nombreux raids victorieux. Mais lui s'en moquait, malgré son asservissement indéniable, il voyait en eux une sorte de famille. Même lorsqu'ils mutilèrent son corps pour le rendre plus "performant" dans ses travaux, il les regarda avec gratitude et les remercia pour ses nouveaux jouets.

Les choses changèrent brutalement lorsque, après une vie de servitude, il se retrouva seul à nouveau. Les pirates avaient reçu des informations sur la localisation d'un artefact et y avaient mené une expédition. Durant la mission, le vaisseau de Bidouille fut abattu en plein vol, le forçant à s'écraser dans la brume au milieu d'un vieux cimetière d'aéronef. Quand l'avorton reprit conscience, tous les autres n'étaient plus là. Ceux qui ne s'étaient pas enfuis, s'étaient fait dévorer par la brume ou ses habitants. Quelque peu déboussolé, le petit esprit naïf commença à errer dans le cimetière, survivant dans les carcasses métalliques et les modifiant au besoin pour éviter les choses rodant dans la nuit. 

Et c'est là que je lui tomba dessus, sur cet adorable petit nigaud, il était occupé à survivre dans la brume et se trouvait en bien fâcheuse posture. Il a eu l'occasion de me montrer toute l'étendue de ses talents durant cette drôle d'aventure, autant avec les machines qu'avec son talent naturel pour faire des bêtises et se mettre dans le pétrin. Je n'eus pas le cœur de le lâcher dans ce monde après tout ça, et je lui proposai de me suivre dans mes aventures. Depuis, il me suit avec un enthousiasme palpable dans mes périples, et ce, malgré tout ce qui peut nous tomber dessus. Le plus souvent, il est assis à l'arrière de la moto, même si son aisance technologique lui permet souvent de se fabriquer un véhicule personnel qui finit presque toujours dans un funeste feu d'artifice. Avec le temps, j'ai fini par le voir comme un petit frère, un petit être fragile et naïf qu'il faut protéger et aider à grandir. Et puis un petit frère capable de réparer vos prothèses ou votre moto dans les pires moments, c'est toujours sympathique. 

18 ans environ
Gobelin / Male
Les dunes de Rakuten
Il
Vagabon / Ingénieur
I.a
Pouvoirs
Vision thermique, les gobelins peuvent voir à travers la Brume comme si elle n’existait pas.
Une prothèse de main gauche, une main automatisée conçue pour que chaque doigt puisse prendre la forme de divers outils (tournevis, chalumeau, pince, scie, etc...). Idéal pour jouer les mécanos ou pour les projets d'ingénierie.
Un Bras dorsal CAT-11, Un bras robotisé équipé de griffes tranchantes et d'un AED KV-12. Adapter à sa taille, une fois retracté, il a l'aspect d'un sac à dos de métal.
Super lunette trop cool d'aviateur, de simple lunette de soudure tintée, idéale pour ne pas souffrir du soleil dans les yeux. 
Drole
Primitif
Naïf
Attachant
Minuscule
Génie Tecnhologique
Ginny Kadwell / Grande amie et compagnon

Copine à Bidouille ! Elle m'a sauvé la vie et maintenant, elle s'occupe de moi. Elle est gentille, même si des fois un peu grognon avec Bidouille... Surtout quand je fais une bêtise... Mais elle, jamais méchante avec Bidouille, moi adorer l'aider à réparer ses prothèses, sa moto ou d'autres machines. La suivre partout : Très drôle ! Plein de paysage diffèrent assis à l'arrière de moto. 

Nom du lien / Type de lien

En cinq à dix lignes, ce que cette personne représente pour votre PNJ.